Avoir d’avoir un toutou

On va pas se mentir, un chien c’est compliqué. C’est de l’entretien. Avant d’en avoir un, il faut déjà analyser certains points. Prenons l’exemple de ma famille.

On vit dans un petit appartement de deux chambres au dernier étage sans ascenseur. A cela, ma mère a émis la condition que la race de notre futur chien ne devait pas dépasser la table basse du salon, soit grand maximum 40cm. Un appartement, donc le sortir au moins une fois par jour minimum.  Comme on travaille et on sort de notre côté tout les quatre, mon père nous a spécifié qu’il faudrait un chien pas surexcité et qui saurait se tenir en appartement sans faire de grandes séances de dressage. 

Ici. Le but n’a pas été de créer notre chien idéal, il a juste fallu décider la race qui conviendrait le mieux à notre famille. C’est penser à la satisfaction et au bonheur du chien selon notre propre rythme de vie. Et c’est ainsi qu’il a surgit dans ma vie. Un jeudi de la deuxième semaine de vacances de Pâques il y a 7 ans, chez ma grand-mère. Un petit Shih Tzu de 3 mois à poils courts que j’avais peur de briser si je le tenais dans mes bras

Spartiate. Boubou pour les intimes, et aussi ceux qui n’arrivent pas à prononcer son prénom.

Spartiate. Boubou n’a pas la même relation avec nous quatre séparément. Ma mère est sa maman-câlin, son infirmière, celle qui lui donne à manger. Mon père son dresseur, le papa à la grosse voix, celui qui le sort le plus souvent, le joueur. Mon frère, l’amour et le jeu, pas méchamment évidemment, il vient toujours pour des câlins mais en grognant à chaque fois. Toujours drôle, qui sera le Boss entre les deux. Et moi, le mixe, les câlins, les jeux, la soeur. Mais chacun d’entre nous  possède sa propre complicité avec lui. C’est sans doute étrange à lire pour certains d’entre vous. Mais notre chien nous a aidé à vivre pas mal de trucs, en les comprenant et en étant là pour nous. Il nous rend au centuple ce qu’on lui donne, tout en ayant un vrai caractère de chien parfois ce p’tit con

« Les chiens ressemblent à leur maître » archi et 100% vrai

Notre chien c’est de l’amour. Mais je vais pas vous mentir, il a quand même fait des conneries. Tâché tout le long du bas du mur avec son caca, manger les poignets basses de meubles, devenir tout bleu, mordillé les chaussures de ma mère. Mais une fois dans nos vies, on l’abandonne pas. Alors oui, le vétérinaire ça coûte cher, pour les vacances il faut surveiller les droits aux animaux, il faut ramasser les crottes. Mais c’est avant qu’il faut réfléchir et tout prendre en compte. On ne choisi pas d’assumer la responsabilité de la vie d’un animal sur un coup de tête, il faut en parler, communiquer et    se renseigner. 

Il y a encore tellement choses à écrire concernant les chiens, quelques conseils, prévention. Mais en même temps, je pense qu’on se donnera RDV une prochaine fois, afin de mieux vous racontez mon histoire de Boubou en chien bleu. 

Il y a ce week-end à Paris, le Noël des animaux, les 9 et 10 Décembre. « Une famille est le seul cadeau qu’ils souhaitent. » Plus de 400 chiens et chats y seront présents et je pense y faire un tour. Pourquoi pas vous ? Paris, place de la République.

By Margot

Annonce publicitaire de la SPA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s