Kit de survie à un désastre capillaire

Le kit indispensable (ou presque) pour une journée post-rupture capillaire.

Et pourtant tu en as essayé des conneries pour raviver la flamme entre vous, à coup de bain d’huile coloration, décoloration et parfois tout ça en même temps. Jusqu’au jour où tu te trouves une nouvelle lubie qui, tu en es sûre, va révolutionner ta vie capillaire : le passage au blond, au brun aux extension, ou pour ma part au très court. Et tu le sais, cette idée ne partira jamais réellement de ton esprit tant que tu n’auras pas sauté dans le grand bain. Les semaines passent, tu t’imagines un scénario où, sortant de chez le coiffeur, une nouvelle femme tu deviens, mais ça n’arrive jamais, du moins jamais comme on aimerait. Et tu finis par te dire :

Tu as toujours bavé sur les publications Instagram de changement radical de poils de tête, en rêvant qu’un jour tu auras un courage assez grand pour franchir le pas, du rose, du bleu, du court ou de la perruque. Mais en attendant tu te cantonnes à tes cheveux « bof »qui ne sont ni beaux, ni moches mais qui n’ont pas cette étincelle dont tu rêves depuis toujours.

« Merde qu’est ce qu’il m’a pris. »

(Non mais vraiment, pourquoi personne ne m’a prévenue)

Apprenons ensemble à combattre ce fléau des temps modernes, ou au moins à s’accepter avec une coupe plus qu’approximative (ce qui est déjà bien, crois moi).

Sortie de chez le coiffeur allégée de 20 cm de cheveux et d’une cinquantaine d’euros, ainsi que de ta dignité et de ta confiance en toi au passage, tu te retrouves face à toi-même essayant de te convaincre corps et âme que « ce n’est pas si laid ». Mais si meuf, c’est laid, la première phase de guérison est l’acceptation, comprends que tes cheveux ne seront plus, pour un long moment, ce qu’ils ont été et que tu te dois de tourner la page.

Mais ici, un film d’amour et un pot de glace ne te serons d’aucune utilité. Tu dois prendre le taureau par les cornes.

Rentre chez toi (si possible enrubannée d’un foulard, et dotée d’une paire de lunettes large, car comme nous le savons tous, nous ne croisons des gens que lorsque nous sommes dans les pire des situations), lave-toi les cheveux, parce que le brushing à la Céline Dion ne t’aide pas à trouver des aspects positifs à ton nouveau toi. Utilise des produits que tu as l’habitude d’utiliser. Laisse-les sécher en patience ! J’ai dis patiente ! Tester des trucs sur cheveux mouillés, ce n’est jamais une bonne idée.

Profites-en pour relativiser en regardant des tops des pires coupes de cheveux, ou en constatant l’état de la situation géopolitique mondiale. Une fois tes cheveux secs, comprends ce qui ne va pas : la mèche ? Le dégradé ? La couleur ? Certains de ces points sont facilement corrigeables, crois-moi parfois il suffit de couper d’un demi centimètre pour débroussailler la situation. Je ne te dis pas là de te l’a jouer Edward aux mains d’argent, ne fais pas ça vraiment. Parce que jusqu’à présent, tu en veux à cette pauvre coiffeuse qui n’a pas compris que « coupe garçonne mais un peu long quand même avec du volume comme ça tu vois » ce n’était définitivement pas ça.

tu t’en voudras à toi même, du coup en plus d’avoir une coupe de balais à chiotte tu seras particulièrement énervée contre toi-même.

Donc hop, remaquille toi, parce que tes vieilles traces de mascara qui coulent le long de tes joues ne te font que repenser à cette horrible désillusion.

Relativise, essaye de les coiffer différemment, essaye des accessoires (le bonnet en dernier recours), et n’oublie jamais il y a toujours pire que toi. Tu pensais que j’allais te dire que tu « étais toujours belle, même avec cette coupe que la beauté intérieure est la plus importante et que tu es une fille gentille » mais ça ça ne va pas t’aider, on ne va pas se mentir, ça c’est le travail de tes parents et/ou amis. Il faut juste que tu arrives à faire avec, et à tourner cette situation en dérision, tu auras des moqueries, des incompréhensions, sois forte, sois une battante et garde la tête haute. Qui regarde les cheveux de quelqu’un quand son look est irréprochable, ou quand son sourire est ravageur, que son humour est poignant, fais de cette coupe une force et un atout. Tourne-toi à l’autodérision et tu verras qu’on en oublierais presque ta coupe d’avant .

N’oublie jamais : plus tu auras confiance en toi,  plus tu auras confiance en toi, c’est un cercle vicieux ce truc

(du coup pas vraiment vicieux mais tu as compris le truc quoi).

Tu en as vu des pires crois-moi, et tu verras que tu finiras par te trouver un certain charme, tu auras cette étincelle, peut-être pas celle que tu voulais, certes, mais tu auras une petite étincelle, une petite différence qui fera de toi, toi.

Lève la tête, regarde droit devant toi, dis-toi qu’on est tous passé par là, et assume cette connerie, jusqu’à la prochaine.

Feel good.

By Leyna

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s